Association Landes Graves Palus Environnement
Accueil > Défense et préservation > Prises de position et interventions > Rapport d’activités de l’exercice 2017

Rapport d’activités de l’exercice 2017

lundi 20 mai 2019, par ajas

Site Natura2000 : "Réseau hydrographique du Gât-Mort et du Saucats" (zone spéciale de conservation FR 7200797)
Le site Natura est maintenant "officialisé" ; son arrêté de désignation du 31 janvier 2017 est paru au Journal Officiel du 11 février 2017.
L’association a établi une carte de la commune sur laquelle l’emplacement et l’étendue de la zone Natura 2000 sont précisés relativement au parcellaire. Cette carte est aujourd’hui affichée à la mairie et visible par tous.
Comme chaque année LGPE a participé au comité de pilotage (COPIL) du site . Elle a appris que, cette année, sur la commune de Cabanac et Villagrains, 378 hectares de terrains en zone Natura 2000 avaient été ( ou étaient sur le point d’être) classés en zone de préemption espace naturel sensible (ZPENS). Sur le Saucats, presque toute la vallée pourrait aussi être classée ZPENS. Rappelons que sur ces zones la commune, la Communauté de Communes, le Département peuvent préempter.

Gestion des milieux humides et prévention des inondations
La CCM a maintenant la compétence GEMAPI (Gestion des milieux humides et prévention des inondations) ; la déclaration d’intérêt général (DIG) a fait l’objet d’une enquête publique fin 2017.
LGPE a déposé un avis sur le cahier d’enquête insistant sur le peu de moyens réservés pour le Gât-Mort (à peine 10% du budget prévu pour l’ensemble des bassins versants de la CCM) et le peu d’attention réservé aux vallées transversales ; en outre, LGPE a demandé que soit pris en compte le grand intérêt patrimonial que représentent les moulins et leurs aménagements hydrauliques lors des réflexions sur les "entraves" que ces aménagements représenteraient concernant " la circulation des sédiments et des poissons".

Atlas de la biodiversité -ABC-
La CCM a été retenue par l’Agence Française de Biodiversité pour mener à bien la réalisation d’un Atlas de Biodiversité Communale sur les 13 communes qui la composent : l’ Atlas de la biodiversité communale de la Communauté de communes de Montesquieu (ABC-CCM). Les supports techniques scientifiques sont la CCM, le Conservatoire botanique national sud-atlantique, le Conservatoire aquitain de la Faune sauvage et la Réserve naturelle géologique Saucats-Labrède. LGPE est un des partenaires contributeurs. Les travaux seront menés de 2018 à 2021.

Chemins ruraux
Avec l’aide des communes de Saint-Selve et de Saint-Morillon, après de nombreux travaux de repérage de LGPE, des chemins ruraux ont été re-ouverts ou (et) replacés dans leur assiette. À Saint-Morillon, c’est le cas des n° 78 et 80 ce qui a permis la création de la boucle des Anciennes Landes , inaugurée le 14 Mai 2017. C’est le cas aussi du CR n° 54, ancien chemin de Cabanac-et-Villagrains au bourg de Saint-Morillon. Quant au chemin rural n° 1, chemin de la Flouquette (ou de la rouille de Barbine), il est maintenant régulièrement entretenu et présente un intérêt environnemental certain, intérêt renforcé si un cheminement doux le liait (ainsi que Curtot) au bourg de Saint-Morillon via la traversée de la zone Natura 2000 dans ce qu’elle a de plus original.
LGV
LGPE a participé à la coordination et au collectif de toutes les associations anti LGV. Elle a participé à la rédaction d’une lettre ouverte au ministère. Après quelques espoirs suite à l’annulation de la DUP Bordeaux Toulouse et aux dires du ministre de l’environnement, il semblerait que les grands élus soient en train de relancer le processus, rien n’est gagné, pour le moment le projet a seulement été retardé.

Pïou Lacoste et Françoise Delpech